Fabien GASPERI

Fabien GASPERI

Supplique à l'hypnose de mon âme

Supplique à l’hypnose de mon âme

 

Ma lueur brouillée devant l’hypostase

Ma leur mouillée devenue Sainte base

Eprise d’un silence éternel. Ô sainteté

Pendant que tu traverses les songes illimités.

 

Tes yeux, d’où la sublime flamme rejailli

Comme un cratère d’encens vers les cieux infinis,

Au lac angélique d’un lointain libre vent,

Toucher tous tes délices ; effleurér tous tes vents,

 

Notre vague de bonheur, volupté de splendeur,

Dans un épais brouillard, tout imprégner d’odeur :

Aux alentours de nos êtres s’adonne l’idéal,

 

Ou de vastes reflets échangent le plus beau,

Ou les cieux et les ondes, échangent leurs défauts

Aix fraîches randonnées : un amour pictural.



16/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres